All posts by Sacre Bleu

Cruising the Med Part 2 – Croatia & Montenegro

 

 

After hearing so much about Croatia from our Croat friend, Wladimir, we decided a visit was in order. After a rough crossing from Italy to the island of Vis, we tried to clear customs. We got there at 7am, and I wanted to sleep for a couple hours before checking in with the authorities. Unfortunately, the customs officers were not too happy with us for not checking in immediately after arrival, and it took a little persuasion to explain that we were legal, honest and just plain tired.  From then on our visit in Croatia was a delight, with crystal clear waters, beautiful white stone villages and monuments, great food and the friendliest people you can ask for.

img_2005-1

Après avoir entendu tant de choses sur la Croatie par notre ami Wladimir, nous ne pouvions que planifier une petite visite. A la fin d’une traversée mouvementée depuis l’Italie, nous avons atteint l’ile de Vis où nous allions faire nos formalités douanières. Bien qu’arrivés à 7h00 du matin, nous avions besoin d’une petite sieste pour nous remettre et lorsque nous nous sommes présentés 2 heures plus tard, les autorités n’étaient pas très contentes avec nous et il a fallu négocier un peu pour ne pas prendre un amende. A part cela notre séjour n’a été que pure bonheur agrémenté de beaux monuments, d’eaux claires, de bonne cuisine et de gens très accueillants.

img_2071
Zadar

After a brief stop in Primosten, we headed north to Zadar to meet our friends Wlad and Sèverine.  We headed inland and briefly visited Plitvice National Park, where waterfalls and mountain pine forests meet. This was a stunning place and it will be on my list of places to go back to.  After a quick provisioning Sacre Bleu headed to Ist, a small island shaped like a butterfly, where Wladimir’s dad has a house and where everybody knew Wlad’s. Of course we had to share some Rakija (moonshine) with his uncle and about every time we had dinner in a restaurant.

Après une courte escale à Primosten, nous sommes remontés au nord sur Zadar pour retrouver nos amis d’Antibes Wlad et Sèverine. Puis nous sommes allés découvrir le Parc National de Plitvice, où les cascades et la forêt se marient dans un paysage de verdure. C’est un endroit magique où je voudrais revenir un de ces jours.  Le ravitaillement terminé nous avons pris la mer pour Ist, une petite île en forme de papillon où le papa de Wlad a une maison et où tout le monde connait Wlad. Bien sûr nous avons partagé un verre de Rakija (eau de vie) avec son oncle puis par la suite dans chaque restaurant local après chaque repas.

We enjoyed many little islands and anchorages, and after saying good bye to our friends, we made our way south, to the Kornati Islands and its lunar landscapes.

Nous avons profiter d’une multitudes de petites îles et d’ancrages mais nous avons du dire au revoir à nos amis et repartir en direction du Sud et des îles Kornati connues pour leurs paysages lunaires.

img_2292
Kornati


Further along the coast we went up river to reach Sibenik and visited Krka National Park. Though smaller than Plitvice, it also had beautiful waterfalls and amazing trails. It is here that Tesla (the inventor) did the first hydroelectric generator.

En continuant le long de la côte nous avons retrouvé Sibenik en remontant une rivière pour la visite d’un autre parc magnifique: Krka. Bien que plus petit que Plitvice, il offre de jolies chûtes d’eau et un parcours plaisant le long des berges. C’est ici que Tesla, l’inventeur a fait la première centrale hydroélectrique.

Then we were off to beautiful Split with its the old town, the Palace of Diocletian, and listen to beautiful Dalmatian folk singing. The weather kept us there, as wicked winds reached 50-60 knots! We were glad to be safe in port!

Puis nous sommes repartis vers la jolie ville de Split avec sa vieille ville, le palais de Diocletian et les chanteurs croates au coin des rues. La météo nous a coincé là quelques jours avec des vents atteignants 90 km/h. Nous étions heureux d’être au port!

img_3008
Split on a bad day

Within 24 hours it was calm again and we were on our way south to Trogir and Korcula. We visited Ston, where I had to bribe our kids with gelato to climb a very long and arduous fortified wall that used to protect the salt reserves in the middle age. But the view from the top was well worth it!

24 heures plus tard, le beau temps était revenu et nous repartions pour Trogir et Korcula. Nous avons aussi visité Ston où il a fallu promettre une glace pour que les enfants acceptent d’escalader le mur fortifié qui protegeait les réserves de sel au Moyen Age. La vue du sommet en valait la peine!

Then it was on to Dubrovnik, where the popular tv series “Game of Thrones” is filmed. In fact, we stumbled onto one of the productions, where we saw costumed actors walking modern streets, looking  like time travelers. We spent days visiting the citadel and enjoyed drinks while our crazy kids decided to imitate grown ups and jump off a 12 meter cliff! Madeleine was scared but had to do it and then William had no choice but follow his sister’s act of bravery.  They had a blast, even though most parents would disapprove our parenting style, we were proud of their courage.

Enfin nous avons atteint Dubrovnik, où la série télévisée “Game of Thrones” est filmé. Nous avons même vu des acteurs ensanglantés parcourant les rues comme sortis tout droits de cette époque. Nous avons passé des jours à parcourir la citadelle et avons apprécié prendre un verre le long des remparts pendant que nos enfants imitaient des adultes sautant d’une falaise de 12 mètres. Madeleine était effrayée mais voulait absolument le faire et donc William n’a eu le choix que de l’imiter. Ils ont adoré ça bien que de nombreux parents désapprouveraient notre style de parentage, nous étions fier de leur courage.

By early July we reached Montenegro (previously part of Yugoslavia) and the bay of Kotor. We enjoyed a few days there, dining on local delicacies, like mussels and more moonshine. It was very similar to Croatia, and again we were greeted by really nice folks and wonderful landscapes.

Début Juillet nous atteignions le Montenegro (qui faisait partie de la Yougoslavie auparavant) et la Baie de Kotor. Nous avons passé quelques jours à déguster la cuisine locale comme les moules et l’eau de vie. C’était similaire à la Croatie bien que plus montagneux mais toujours accueillis avec le sourire par les locaux.

By mid July we were ready to go back to our roots and go discover Greece!

But that’s another story!

A la mi Juillet nous étions prêts à découvrir nos racines et la Grèce!

Mais c’est une autre histoire!

Cruising the Med

La Bella Vita – La Belle Vie (Part 1 – Italy)
IMG_0347.JPG
I swear it is not laziness but more the overwhelming amount of discovery and lack of time that keeps me from blogging. Even though we are now heading back west, I will make a point at giving you some highlights of our trip through Italy, Croatia, Montenegro, Greece, Sicily and Sardegna.
Ce n’est pas la paresse mais plutôt le nombre de découvertes et le manque de temps qui me tiens éloignée du blog. Bien que nous sommes déjà en route vers l’Ouest, je vais surligner notre voyage à travers l’Italie, la Croatie, le Montenegro, la Grèce, la Sicile et la Sardaigne.
Portofino and the Cinque Terre were a highlight and visiting in the spring was perfect as tourist season had not fully started.
These coastal villages tucked in coves were so charming and looked the same as they were decades ago.
All you have to do is walk thru beautiful landscapes, hike and get a gelato as a reward so I did just that!
img_0463
Vernazza – Cinque Terre
img_0471
Cinque Terre
Portofino et les Cinq Terres étaient magnifiques et les visiter au printemps était parfait car la saison touristique n’avait pas encore commencé. Ces villages côtiers étaient charmants comme arrêtés dans le temps. Il ne vous reste plus qu’a longer les beaux paysages, vous promener puis prendre une glace pour vous remettre sur pieds!
Italy is a beautiful country, people are friendly and the food  is amazing. We hugged the coast and started our way south through Porto Venere, and Pisa as it was on William’s bucket list.
To our greatest delight our dear cruising friends, Wojek and Elena from Sailing4handicaps met us in Pisa and took us to Florence, Porto Vecchio and its museums. Florence is my favorite Italian city.
L’Italie est un beau pays où les gens sont sympa et la cuisine délicieuse que demander de plus? Longeant la côte vers le sud en passant Porto Venere puis Pise comme c’était sur la liste des choses à voir de William. 
Pour notre plus grand plaisir nos amis, Wojek et Elena de Sailing4handicaps nous ont retrouvé à Pise et nous ont emmené à Florence pour découvrir Porto Vecchio et ses musées. Florence est ma ville italienne préférée. 
Then we were off to Elba where Napoleon spent some years in exile. Followed by the Island of Giglio known for the terrible ship wreck of the Costa Concordia in 2012.
Puis nous sommes repartis pour l’île d’Elbe où Napoleon a été exilé pendant quelques années. Suivi par l’île de Giglio malheureusement connue pour le naufrage du Costa Concordia en 2012.
img_0816
Iglio island
Late April we headed to Rome but after encountering a massive storm we were forced to turn back as waves were approaching 4 meters and wind close to 50 knots. We took shelter and left the next day and this time got in Ostia Marina.
We spent a few days in Rome as Jim had to attend TEDX Cannes. (Click to view the video)
Meanwhile, the kids and I stayed busy with a tour of the old roman city of Ostia. Upon Jim’s return we toured the Vatican, got a glimpse of Pope Francis on St Peter Square and the famed Sistine Chapel. We also toured the old city and all the famous sites: coliseum, Forum, Trevi Fountain, Piazza Navonna…
Fin Avril, nous partions pour Rome mais après avoir essuyé une tempête nous avons dû faire demi-tour à cause de vagues de 4 mètres et d’un vent force 7-8. Nous avons pris refuge et sommes repartis le lendemain pour rejoindre la marina d’Ostia.
Nous avons passé plusieurs jours à Rome comme Jim devait aller présenter à TedX Cannes. (Cliquez pour voir la video)
Les enfants et moi en avons profité pour parcourir la vieille ville romaine d’Ostia. Puis au retour de Jim, nous avons visité le Vatican et même aperçu le pape Francis sur le parvis de St Pierre et vu la chapelle Sixtine. La visite de la vielle ville avec le Coliseum, le Forum, la fontaine de Trevi et la place Navonna…
Kids got their first swim of the year at Isola Ponza and later Isola Ischia. While waiting for the weather to improve, we stopped south of Naples near Vesuvius and hiked the volcano, visited Pompei and Herculanum. The two cities were buried when Mount Vesuvius erupted in 72 AD. It was incredible stepping back in time and seeing those bodies petrified.
Les enfants ont pris le premier bain de l’année à l’île de Ponza et plus tard Ischia. En attendant le beau temps, nous nous sommes arrêtés au sud de Naples près de Vesuvius que nous avons excaladé puis visité Pompei et Herculanum. Les deux villes avaient été ensevelies lors de l’éruption de 72 AC. C’était incroyable de remonter le temps et de voir ses corps pétrifiés.
As the weather was still too rough we opted to take the ferry from Naples to the Island of Capri. It was like a bad comedy, where first people on the ferry were laughing about the waves and then within 10 minutes most tourists started feeling sick and suddenly we were in the middle of a vomitarium! By the time we arrived in Capri we were glad to get off the smelly boat.
Capri is a pretty but too touristic with its high end boutiques however the chair lift ride up to the top was worth it.
Comme le temps n’était pas propice nous avons pris le ferry de Naples à Capri. C’était comme dans une mauvaise comédie où les gens se sont amusés de la houle au début et 10 minutes plus tard nous étions au milieu d’un vomitarium! Capri est une jolie île si ce n’est pour les touristes trop nombreux et les boutiques de luxe mais la ballade en télésiège était formidable.
The Amalfi coast was stunning and we enjoyed passing through the coastal villages of Positano, Praiano and Amalfi.
Within weeks we arrived at the Messine Canal which separate Italy and Sicily. Weird looking swordfish boat were fishing off Tropea. We pressed on quickly around the boot of Italy to start our crossing to Croatia from Vieste.
But that is another story….

 

img_1798
Amalfi Coast
La côte Amalfi est incroyable et nous avons adoré les villages côtiers de Positano, Praiano et Amalfi. En quelques semaines nous avons atteint le Canal de Messine qui sépare l’Italie et la Sicile. D’étranges bateaux pour l’espadon pêchaient au large de Tropea. Nous avons continué notre route rapidement pour faire notre traversée pour la Croatie depuis Vieste.
Mais c’est une autre histoire…

A winter in Provence – Un hiver en Provence

IMG_8566

I know, I know it has been 5 months since I last wrote about our whereabouts…I have a good excuse though. We were busy enjoying Provence!
We never planned to spend the past 5 months in Antibes before proceeding with our cruise. But when we considered our options on where to spend the winter, we decided that the south of France was a good choice.
IMG_9532
A rare rainy day – Rare jour de pluie
Je sais, je sais cela fait 5 mois que je n’ai pas écris mais j’ai une bonne excuse, nous profitions de la Provence!
Nous n’avions pas planifié de passer les 5 derniers mois à Antibes avant de reprendre notre croisière. Mais après avoir considéré nos options nous avons pensé que la Sud de la France était un bon choix pour passer l’hiver.
We crossed the Gulf of Lyon from Barcelona in November and our first stop was Monaco for the Blue Film Festival, where Jim was presenting his short film “Two Miles Deep”.
Nous avons traversé le Golfe de Lyon depuis Barcelone en Novembre et notre premier arrêt a été Monaco pour le Festival du Film Blue où Jim présentait son court métrage “Deux Mile sous les Mer”.
IMG_8466
Madeleine sailing back from Monaco after the Blue Film Festival
With a little luck and a few phone calls we found a space for Sacre Bleu in Antibes. It is known for hosting some of the world largest yachts. One of our neighbors was Dilbar, a 110 meter mega-yacht. But more impressive was Notre Dame de la Garoupe, a SNSM vessel – also known as Société Nationale des Sauveteurs en Mer – managed by a group of volunteers who are trained to rescue people at sea. Within days of arriving I met Lucien, and Jim was welcomed by the SNSM as a volunteer. Jim had the chance to go on many training missions, some involving the French Navy helicopters.
Avec un peu de chance et quelques coups de fils nous avons trouvé une place pour Sacre Bleu à Antibes qui est connu pour accueillir les plus gros yacht du monde. Un de nos voisin était Dilbar un mega-yacht de 110 mètres mais plus impressionnant était notre voisin, le bateau de Sauvetage Notre Dame de la Garoupe. La SNSM (Société Nationale des Sauveteurs en Mer) gèrée par un groupe de volontaires qui sont entrainés pour secourir les personnes en mer. Deux jours après notre arrivée j’ai rencontré Lucien et Jim a été accueilli à bras ouverts par les sauveteurs.  Jim a eu la chance de participer à de nombreux entrainements dont certains avec hélitreuillage de la Marine Nationale.
The old Antibes is charming, nestled between Cannes and Nice on the rocky coastline, with a view of the snowy Alps in the background. That is already hard to beat. Antibes is a gem with history dating back to ancient Rome.
The old town offers a beautiful daily provencal market just a minute’s walk from Port Vauban, where we were moored. I enjoyed walking to town everyday and spent most of my time browsing the artisan shops for olives, oil, spices, perfume, specialty food and fresh produce.
Le vieil Antibes est charmant, situé entre Cannes et Nice le long de la côte rocheuse avec une vue imprenable sur les sommets enneigés des Alpes du Sud. Il est difficile de faire mieux. Antibes possède une histoire riche qui remonte à l’ancienne  Grèce.
La vielle ville offre un marché provençal quotidien à quelques pas de Port Vauban. J’ai profité de mes promenades journalières pour flâner les échoppes des artisans qui vendent olives, huiles, parfums et produits frais.
The kids got into a routine and enjoyed many art classes. Their favorite was pottery with Muriel who taught them great technique, but she also served wonderful snacks, including home-baked cakes.  Muriel did not speak much English, so the kids also improved their french.
Les enfants sont entrés dans une routine et ont pris des classes d’art. Leur activité favorite était la classe de poterie avec Muriel qui leur a appris de nombreuses techniques et leurs a fait des goûtés gourmands et comme son anglais était limité, ils ont amélioré leur français par la même occasion.
On another occasion, we spent a morning with a baker, who showed us how to make a real French baguette.
Nous avons aussi eu la chance de passer une matinée chez un boulanger et découvrir la fabrication du pain.
We immersed ourselves in day-to-day life and enjoyed the many events the city and its surroundings had to offer. The Picasso, Peynet and Renoir museum were great outings when Jim needed some “alone time” to draw his comic strip.  We visited larger cities like Menton and its famous Lemon Fair, Nice, Cannes and Avignon but also more quaint villages like Biot, Eze, St Paul de Vence and Cagnes sur Mer.
Nous nous sommes plongés dans le train train quotidien et avons profité des evènements que la ville et ses alentours avaient à offrir. Les musées Picasso, Peynet, Renoir étaient de parfaites sorties quand Jim avait besoin de “calme”…
Nous avons visité de grandes villes comme Menton et sa Fête des Citrons, Nice, Cannes, et Avignon mais aussi des beaux villages perchés comme Biot, Eze, St Paul de Vence et Cagnes sur Mer.
We visited Monaco a few times and attended the circus festival. We browsed the Oceanographic Museum and strolled thru the city, while attending the Monegasque National Holiday where we cheered Prince Albert II from the Plaza.
Nous sommes retournés à Monaco à plusieurs reprises dont le Festival du Cirque. Nous avons visité le Musée Océanographique et parcouru la ville pendant la Fête Nationale Monégasque pour voir le Prince Albert.
Christmas was wonderful, with the visit of my parents, and New Year’s was low key but quite memorable, spending it with friends in Sanary-sur-Mer, a beautiful village down the coast. Surprisingly, we did not have many visitors.
Noel était superbe avec la visite de mes parents et le Nouvel An convivial et festif avec des amis à Sanary. En fait, nous étions surpris de ne pas recevoir plus de visiteurs.
Finally, after staring at the snowy Southern Alps for 4 months, we got to ski at Isola 2000 with fellow Lagoon owners Corinne and Renaud. They both are ski instructors during the winter and gave the kids private snowboard lessons. We met by chance in Antibes and became great friends.
Enfin, après avoir regardé les sommets enneigés des Alpes du Sud pendant 4 mois, nous avons été conviés à Isola 2000 par nos amis Corinne et Renaud et propriétaires Lagoon. Tous deux moniteurs de ski, ils ont fait découvrir les joies du surf aux enfants. Nous les avons rencontré à Antibes par chance et sommes devenus très proches.
We also went out a lot with Wladimir and Séverine who took us to many places. We enjoyed many outings and some great games of bocci ball.
Nous avons fait beaucoup de sorties avec Wladimir et Séverine qui nous ont fait découvrir de belles ballades et avons fait de féroces parties de pétanque.
Every morning kids would do their homework and then would go out to feed the doves who got so accustomed to us that they would eat out of our hands. When we started attracting all the neighborhood pigeons and seagulls we decided it was time to go.
Chaque matin les enfants faisaient leurs devoirs après être accueillis par des tourterelles qui leur mangeaient dans les mains. Lorsque les pigeons et mouettes du quartier ont commencé à venir aussi nous avons décidé qu’il était temps de remettre les voiles.
That’s when we decided it was time to depart for Italy as spring arrived.
but that’s another story…
C’est là que nous avons décidé de partir pour l’Italie avec l’arrivée du printemps,
mais c’est une autre histoire…

Gibraltar at last! Enfin à Gibraltar!

IMG_7901
Gibraltar: The Rock – Le rocher

Before we even arrived in Gibraltar, the kids kept talking about going to Africa, or more precisely, to Morocco. How exciting could it be to step on a new continent, and so easy to do via ferry from Tarifa. So I made a deal with them: we would go to Tangier if they agreed to write the next blog… So, while Sacre Bleu was safely docked in Gibraltar, and Jim went to Dubai on business, the three of us took off.  Madeleine rose to the occasion and kept her part of the deal:

IMG_7753
Gibraltar: Family portrait – Portrait de famille
IMG_7724
Gibraltar: Pillars of Hercules – Les pillars d’Hercule

Avant même d’arriver à Gibraltar, les enfants insistaient pour aller en Afrique ou plus précisément au Maroc. L’excitation de découvrir un nouveau continent et la facilité d’y aller par ferry depuis Tarifa ne m’ont pas laissé le choix. Alors j’ai fait un pacte avec eux, nous irions à Tanger si ils écrivent le prochain blog… Après quelques escales à Cadiz, Tarifa et finalement bien amarrés à Gibraltar, nous sommes partis tous les trois pendant que Jim était en voyage à Dubai. Madeleine s’est prise au jeu et voilà sont récit:

IMG_2137

To catch the ferry we had to get up at 6:30 am. By the time we got to the taxi it was 7:04 and already had ten British pounds on the meter. So the grand total to go 2km was fifteen pounds! Gibraltar taxis are not allowed to cross the border to Spain so we had to walk across the border with our bags and get a Spanish taxi for the remainder of the way. The trip to Tarifa took about an hour. At 8:00 we were dropped off at the ferry terminal. Then we waited and waited and waited until it was time to board. At 9:00 the ferry left the port. We watched the Spanish coastline get smaller and the African coastline get bigger. We did not see any dolphins or whales on that crossing we only saw tankers and small fishing boats. Finally the humongous boat was docked, we stepped off and saw a huge row of hotels and small houses along the coastline.

IMG_7953
Tarifa Ferry

Pour prendre le ferry, nous nous sommes levés à 6:30. Quand nous sommes montés dans le taxi à 7:04, le compteur affichait déjà 10 livres sterling et le coût du trajet pour 2 km était 15 livres! Comme les taxis de Gibraltar ne sont pas autorisés en Espagne, nous avons dû traverser la frontière avec nos sacs et prendre un taxi espagnol pour le reste du trajet. Le voyage à Tarifa a pris une heure. A 8:00  nous étions déposés au terminal. Et puis nous avons attendu, attendu et attendu jusqu’au moment d’embarquer. A 9:00 heure, le ferry a quitté le port. La côte espagnole est devenu de plus en plus petite et la côte africaine a grossi. Nous n’avons pas vu de dauphins ou de baleines mais seulement des tankers et des petits bateaux de pêche. Finalement l’énorme navire a accosté, nous sommes descendus et avons découvert les hotels et petites maisons le long de la côte.

IMG_7990

Ahmed, our taxi driver, picked us up and drove us through town to our guest house, the Dar Chams Tanja. The streets were so small that anything five inches wider would not fit through. Our room was ready so we immediately got to go in and see it. The house was a typical Moroccan riad and our room had a king size bed and a twin. It was tastefully decorated with locally made carpets and artifacts  and our windows were looking out to the inner courtyard. We got settled and Michelle, the owner gave us a tour. In total there were 4 floors the first was a lounge area, the second and third floor were bedrooms and the last floor was a terrace where we were greeted with mint tea and cookies. We stayed for a half an hour and then it was time to go explore the old city.

IMG_7995
Tanger: Our room – Notre chambre

Ahmed, notre chauffeur de taxi, nous a conduit à notre maison d’hôte, le Dar Chams Tanja. Les rues étaient si étroites qu’à 15 cm prés nous ne passions pas. Notre chambre étant déjà prête, nous avons pu emménager de suite. La maison était une riad marocaine typique et notre chambre avait une grand lit double et un lit simple. Elle était décorée avec goût et de beaux tapis, les fenêtres donnaient sur la cour intérieure. Nous nous sommes installés et Michelle, la propriétaire nous a fait visiter. Il y avait 4 étages, le premier était un salon où on pouvait s’asseoir et papoter, les chambres se situaient au deuxième et troisième étage et enfin,  il y avait une terrasse où nous avons pris un thé à la menthe avec des biscuits. Nous sommes restés une demi heure et c’était l’heure d’aller explorer la vieille ville.

DSCN3881

DSCN3883

There were shops everywhere in the Medina. All the shops were selling the same things: spices, carpets, trinkets, leather goods, ceramics… And since the roads were so convoluted, we could never find our way on the map, we would always think we were here when we really were there. Finally we made it to the market where merchants were also selling spices, exotic fruits, black soap, argon oil… so really there was no difference except that the street was in a circle. In a very small arched doorway there was a hallway which led to a fish market where you could find every fish and sadly even shark. The floor was a large puddle of fish muck so by the time we got out our shoes smelled like fish. After we checked out the market we headed back to the hotel which we also had a hard time finding.

DSCN3887Il y avait des magasins partout dans la Medina. Ils vendaient tous la même chose: épices, tapis, souvenirs, articles en cuir, poteries… Comme les rues étaient escarpées et courbées, nous ne pouvions jamais nous situer sur la carte, nous pensions toujours nous trouver quelque part quand en réalité nous étions ailleurs. Finalement nous avons trouvé le marché où les marchands vendaient des épices, des fruits exotics, du savon noir, de l’huile d’argan…alors réellement il n’y avait pas de différence à part que la rue formait une boucle. Au bout d’un passage étroit il y avait un marché au poisson où il avait tout les poissons imaginables et malheureusement même du requin. Le sol était une immense flaque d’eau poissonneuse et quand nous sommes sortis nos chaussures sentaient le poisson. Après le marché, nous sommes retournés à l’hotel qui n’était de nouveau pas facile à trouver.

As soon as we got to our room we headed for the beds, took off our shoes and laid down since we had just walked around Morocco for nearly 6 hours! Then we were ready to have dinner at Na’bab. Next to us were our hotel room’s neighbors so we ended up dinning together.

Dans notre chambre, nous avons enlevé nos chaussures, nous sommes allongés car nous avions marché pendant 6 longues heures! Puis c’était l’heure de dinner au Na’bab. Au restaurant, nous étions assis à côté de nos voisins d’hotel alors nous avons fini par rapprocher les tables et dinner ensemble.

DSCN3915

DSCN3907
Fitting right in…

On our second and final day, we walked up to the Casbah where a snake charmer was waiting. The charmer was holding a cobra in one arm and shaking his head so that the snake would focus on him. Towards the end he put a grass snake around our neck to take photos. We explored the city again and looked for spices, carpets, and trinkets again. This time though we bought a carpet from a merchant named Mohamed. It was a kilim and after choosing  the right carpet and an hour of bargaining, mom bought it. After a quick lunch, we went strait to the hotel as Ahmed was waiting for us. By the time we got back, it was already 2:00 pm and time for us to take a tour of the city and its surroundings.

DSCN3911
Tanger: Cobra charmer – Le charmeur de serpent

Le deuxième et dernier jour nous sommes allés à la Casbah où il y avait un charmeur de serpents. Le charmeur tenait le cobra d’une main et remuait sa tête pour que le serpent reste hypnotisé sur lui. Enfin il a mis un serpent non venimeux tour à tour autour de notre cou.  Après le spectacle nous sommes repartis en ville où nous avons cherché des épices, tapis et souvenirs à nouveau. Cette fois-ci nous avons acheté un tapis d’un marchand nommé Mohammed. Le tapis était un Kilim et après avoir sélectionné le bon tapis et une heure de négociations, maman l’a acheté. Après un déjeuner rapide, nous sommes revenu directement à l’hotel où Ahmed nous attendait. Il était déjà 14:00 et c’était l’heure de notre visite des alentours.

IMG_2157
Not poisonous….Pas venimeux…
IMG_8018
Mohammed…
IMG_8017
The flying carpet – Le tapis volant

We saw many large houses and the royal palace which when they were being guarded we were not allowed to take pictures for a reason that I do not know but I snuck a few in. We saw the Atlantic Coast, we drove through the more modern part of town and then towards the end of the tour we went to a beach where we rode camels. In total there were seven camels six adults and a baby that was four months old. They had to go down a steep sandy slope leading to the beach. Then it was time to ride the camels across the beach. It was a little hard getting onto the camels because even though they were kneeling down they were still tall so it was a bit of a hike. Once we were on, they had to get up first the back legs then the front ones. We were easily six feet off the ground. Each step they took swung the whole body forward then back. Finally we headed up a little path to the road where Ahmed was waiting to bring us back.

DSCN3951
Sahara?

Nous avons vu de grandes maisons et le palais royal dont nous ne pouvons pas faire de photos quand il est gardé pour une raison quelconque mais j’en ai prise quand même. Nous sommes allés jusqu’à la côte atlantique après avoir traversé la partie moderne de la ville, et à la fin de la visite nous sommes allés sur une plage où nous avons fait une tour de chameau. Il y en avait sept au total, six adultes et un de 4 mois. Ils ont du descendre la colline jusqu’à la plage. Et puis c’était le moment tant attendu de monter en selle et de se promener sur la plage. C’était difficile de monter sur le chameau car ils sont encore très haut même quand ils sont allongés. Une fois dessus, ils lèvent d’abord les pattes arrières puis celles de devant. Nous étions facilement à 1.5 mètre du sol, nous berçant avec chaque pas qu’ils prenaient. Enfin nous avons remonté un petit chemin jusqu’à la route où Ahmed nous attendait.

DSCN3973

Soon enough our tour of the city was over and it was time to go back to the port where the ferry would take us back to Tarifa. After we thanked and paid Ahmed, it was time to go. Then all we had to do was wait for the ferry to take off. Now the African coast was shrinking and the Spanish coast was getting bigger.

C’était déjà la fin de notre visite et l’heure de repartir pour prendre le ferry qui nous ramènerait à Tarifa. Après avoir remercié et payé Ahmed, c’était l’heure de partir. Il ne nous restait plus qu’à attendre le départ du ferry. Déjà la côte africaine disparaissait et le côte espagnole grandissait.

IMG_7917
Call me maybe? Appelle moi?

Now we are truly at the beginning of our Mediterranean tour but that a another story….

Maintenant nous commençons notre tour de la Méditerranée mais c’est une autre histoire…

A year? That’s it? Un an? C’est tout?

DSCN3489
Memorable entrance to Porto during a storm – Mémorable entrée de Porto pendant la tempête
DSCN3482
Porto: Umbrella cemetery – Cimetière de parapluies
From the very beginning Jim has been adamant that we would not spend more than a year cruising the Mediterranean. But when I see how challenging the weather can be and how we don’t like crossings over 60 NM, I worry that we won’t be able to go very far in a year.  Two months after beginning our journey, we still find ourselves trying to get to Gibraltar.
The weather is the biggest challenge as we cannot rely on forecasts over 7 days. In reality, we check it everyday as it changes constantly. And right before starting a longer crossing, we get several opinions from various websites, like windguru.com, passageweather.com, and windyty.com.
So far we have not encountered any major storm but we are well behind where we thought we would be at this time.
Dés le début de notre croisière, Jim avait décidé que nous ne passerions pas plus d’un an en Méditerranée. Mais lorsque je vois à quel point la météo peut être difficile et comme nous n’aimons pas faire des traversées de plus de 60 Miles, je crains que nous n’irons pas très loins en un an. Deux mois après le début de notre épopée, nous essayons toujours d’atteindre Gibraltar.
La météo est le challenge le plus important comme nous ne pouvons pas nous fier aux provisions au delà de 7 jours. En réalité, nous regardons la météo tous les jours comme elle change constamment. Et avant toute traversée nous obtenons les prévisions de multiples sites comme: windguru.com, passageweather.com et windyty.com.
Jusqu’à présent nous n’avons pas rencontré de grosse tempête mais nous sommes en retard sur notre programme.
 
The other drawback is that Jim has some obligations along the way and will have to fly out, and the kids and I will have to stay put until he flies back. At the end of the day with such a changing schedule it is hard to plan anything longterm, and by “longterm” I mean 2 weeks ahead!
My goal is really to enjoy myself and make sure we are all having a good time. From what I can see, the kids are enjoying the homeschooling (even if they complain) and seem to be able to keep up with their homework schedule and their daily workload. I enjoy spending more time with them as I feel I have been missing out a lot in the past few years, with a full time job. Madeleine, now 13, has grown up to be a young teenager without me realizing it. William is almost 11 and he is a lively happy-go-lucky kid.
DSCN3394
Stunning view from Isla Cies – Vue de l’Ile de Ces
Un autre problème est que Jim a des obligations et devra prendre l’avion pour des conventions et autres, ainsi les enfants et moi devrons attendre patiemment son retour pour continuer notre périple. Le résultat est qu’il est difficile de planifier à long terme et par long terme je veux dire 2 semaines à l’avance.
Mon but est donc de profiter au mieux et de m’assurer que cela est vrai pour tous. D’après ce que je peux constater les enfants apprécient l’école en bateau (même si ils se plaignent) et restent à jours de leurs devoirs et leçons. J’aime passer plus de temps avec eux car j’ai l’impression d’avoir manqué beaucoup ces dernières années avec mon travail. Madeleine qui vient d’avoir 13 ans grandi vite et est devenue une adolescente sans que je m’en aperçoive. William aura lui bientôt 11 ans et est toujours heureux quoi qu’il arrive.
When we have to leave Jim some “quiet time” for writing is cartoon, the kids and I visit the towns and do some sight seeing. We have checked several great aquariums like La Rochelle, A Coruña and Lisbon. Kids are curious and enjoy learning about the New World explorers like Vasco de Gama and Christopher Columbus and what better than visiting their ships or fort?
IMG_7827
Sines : Vasco de Gama overlooking Sacre Bleu – Statue de Vasco de Gama veillant sur Sacre Bleu
DSCN3439
Baiona: Kids play explorers on La Pinta – Les enfants jouent aux explorateurs sur La Pinta
DSCN3777
Sines: View from fort – Vue du fort
Quand il faut donner de l’espace et de la tranquilité à Jim pour qu’il écrive sa BD, les enfants et moi partons en promenade et jouons aux touristes. Nous avons visité de beaux aquariums à La Rochelle, La Corogne et Lisbonne. Les enfants sont curieux et aiment apprendre ce que les explorateurs du nouveau monde comme Vasco de Gama et Christophe Colomb ont fait et comment faire mieux que de visiter leurs navires et chateaux forts?
IMG_7811
Celebrating Madeleine’s Birthday at the Lisbon Aquarium – Visite de l’aquarium de Lisbon pour l’anniversaire de Madeleine
What a gift this truly is… A once-in-a-lifetime chance to discover, get educated and develop world sensitivity in a way. I hope the kids will appreciate and value what the world has to offer. I know I do. I love learning about cultures and getting to know local habits.
Quel cadeau merveilleux… La chance de découvrir le monde en faisant ses études. J’espère que les enfants apprécierons ce que le monde a à leur offrir. Moi je l’apprécie. J’aime découvrir les cultures et coutumes locales.
So far, Portugal has been a delight with some beautiful towns like Porto and Lisbon. But what I like most about Portugal is that the people always try their hardest to speak english and help us (and most of them do it really well),  but they do it with so much kindness and will go out of their way to assist.
The local food in Atlantic Spain and Portugal is based on seafood as so much of the industry is fishery oriented. So we have enjoyed grilled sardines and soles, mussels and calamari. Now if only I could get Jim to relax and smell the roses without worrying about when we have to get back. Maybe it will happen down the road but I have to keep at it!
DSCN3508
William discovering Port – William deguste du Porto
IMG_7756
Porto
IMG_7293
Guggenheim Museum – Lisbon
 Jusqu’à présent, le Portugal a été un plaisir à découvrir avec Porto et Lisbonne. Mais ce qui m’a le plus marqué au Portugal est que les gens essaye toujours de parler anglais et de vous aider – la plupart parlent très bien – mais surtout ils le font avec une telle gentillesse. Les spécialités culinaires sur la Côte Atlantique d’Espagne et du Portugal sont basées sur la mer comme la pêche est une industrie importante. Nous nous régalons donc de harengs et soles grillés, de moules et de calamars…Maintenant si seulement Jim pouvais se relaxer et prendre le temps de vivre sans se soucier de quand nous repartirons. Peut être ça arrivera un de ces jours mais il faut que je m’y attelle.
DSCN3170
Gift from a local fisherman – Poissons donnés par un pêcheur local
IMG_7715
Porto: Local restaurant
DSCN3119
Seafood display in restaurant – Menu en fenêtre
DSCN3309
Mussel fishery – Pêcheurs de moules
For now we need to get to Gibraltar but that is another story…
Pour le moment il faut arriver à Gibraltar mais c’est une autre histoire…

Are we there yet? On Arrive quand? Bay of Biscay – La Coruña

IMG_6101
Spanish Coast , weather was not always cooperating – Cote Espagnole, le temps n’etait pas toujours au beau fixe
When we left Les Sables we knew we had to reach Gibraltar within 90 days in order to clear customs and not have to pay a hefty 20% VAT on Sacre Bleu. We could literally not afford to miss the deadline. So the trip down the Bay of Biscay, coast of Spain and Portugal began to be a bit of a time bomb. On August 31st we were bound for La Coruña, Spain. Unfortunately, the weather held us back a bit here and there. It felt that each day was just about sailing 10-18 hours (or, more often, motoring) in order to get to the next stop.
By the time we arrived at an anchorage or dock it was time for dinner, and afterwards, we were so tired that we did not last long enough to watch a movie or play a game with the kids.
Jim was also stressed about getting internet and being able to write and send his cartoons before the dreaded weekly deadline. You might think that going cruising is laid back and relaxing but this first part of the trip did not leave us much time for exploring and visiting.
Quand nous avons quitté Les Sables, nous savions que nous devions atteindre Gibraltar en 90 Jours afin de ne pas payer les 20% de TVA sur Sacre Bleu. Alors le voyage dans la Baie de Biscaye, cote espagnole et portuguaise est devenu comme une course contre le montre. Le 31 Aout nous partions pour La Corogne (Espagne). Malheureusement, le temps nous a retardé ici et là. Il fallait faire de 10 à 18 heures de voile (ou plus souvent moteur) afin d’arriver à la prochaine étape.
Dés que nous atteignions une baie ou un port il était l’heure de dinner et nous étions trop fatigués pour regarder un film ou jouer à un jeu de société avec les enfants.
Jim était aussi stressé par l’accès à l’internet et par sa bande dessinée. Partir en croisière parait relaxant mais la première partie de ce voyage ne nous laissait pas beaucoup de temps pour explorer et visiter.
IMG_6090 IMG_7438 IMG_6043
After Cap Finistere things would get even a little bit harder as there would be fewer places where we could stop and get shelter, and that meant making sure the weather would not surprise us with gale or storm.
That also meant watches thru the night for Jim and I taking turns every 3 hours.
Not counting the gale we got in Ribadeo with winds at 35+ knots, and we had to dock Sacre Bleu. Tension was high and we only scratched the paint a little…
What part of this was supposed to be fun?
IMG_7319
Ribadeo: Calm before the gale – Le calme avant la tempete
Après Cap Finistère, les choses seraient encore un peu plus difficiles avec moins d’endroits pour s’arrêter ou se réfugier, il fallait donc s’assurer que le temps reste coopératif.
Cela voulait aussi dire des nuits blanches avec une relève toutes les 3 heures. 
Sans compter le gros temps essuyé à Ribadeo avec des vents de plus de 35 noeuds avec lesquels nous avons accoster Sacre Bleu. La tension était élevée mais nous n’avons rayé la peinture qu’un petit peu.
Où est le plaisir dans tout cela me direz vous?
On an happier note, I have already met some incredibly kind and helpful people along the way.
First, Glenn Harmann, an American skipper who is helping Bob and Teresa Rose with their brand new Lagoon 450 “Sea Rose,” with the preparation for the ARC in November. Glenn has been so nice to Jim & I with advices while sharing a coffee, and we are so glad we met him back in Annapolis and our paths crossed a few times while in France and Spain.
IMG_7237
Glenn & I sharing a cow – une vache pour deux!
IMG_6884
Sea Rose and its crew – Sea Rose et son equipage: Bob, Teresa and Glenn
Sur une note plus positive, j’ai fait la connaissance de personnes incroyablement généreuses. Tout d’abord, Glenn Harmann, un skipper Américain qui aide Bob et Teresa Rose avec leur nouveau Lagoon 450 “Sea Rose”, pour la traversée de l’Atlantic (ARC) en Novembre prochain. Glenn a été si généreux avec ses conseils lors de poses café. Nous sommes tellement ravis de l’avoir connu à Annapolis et par chance nos chemins se sont croisés à plusieurs reprises en France et en Espagne.
While in La Rochelle, I met Bertrand, a seasoned french sailor who was incredibly kind. He took me on a 2-1/2 hour shopping spree by car to try to get my new plancha to work. Of course, I diverted a bit, as I love shopping so much, and came back with rain boots for the kids, tools, and a few other things. Sylvie, his wife, told me he hated shopping, but he had nothing better to do, and he loved working on boats, so the next day he spent about 4 hours hooking up the plancha’s gas line, and then Sylvie proceeded with a gift before we left the dock!
DSCN2968
Bertrand, Sylvie… Kindness – Gentillesse…
Lors de notre séjour a La Rochelle, j’ai rencontré Bertrand, un marin français averti et très généreux. Il m’a emmenée faire les magasins pendant 2 heures et demi pour installer ma Plancha. Evidemment j’ai dévié un peu car j’aime faire les magasins et suis revenue avec des bottes de pluie pour les enfants, des outils et autres trouvailles. Sylvie, son épouse m’a avouée qu’il détestait faire les magasins mais qu’il n’avait rien de mieux a faire et qu’il aimait bricoler sur les bateaux, alors le lendemain il a encore passé 4 heures a connecter le tuyau de gaz, et Sylvie nous a meme donné un cadeau a notre départ.
Lastly while anchored in Santander a local sailor advised us to go quickly to a nearby marina as the winds were picking up. By the time we docked they were well over 30 knots. He was in a slip just a little farther and said he would love to take Jim & I out to dinner at the Santander Yacht Club as he noticed our homeport and had himself been in Annapolis many years before as a Spanish Naval Officer. At 9:30pm Alvaro picked us up and treated us to a fabulous meal.
IMG_7331
Alvaro, our host
IMG_7323
Santander Yacht Club
Enfin pendant que nous étions ancrés à Santander un marin espagnol nous a conseillé d’aller au plus vite s’abriter à une marina car les vents forçaient.  Quand nous sommes arrivés les rafales étaient au delà de 30 noeuds. Il était à quai à coté de nous et nous a invité à diner au Yacht Club de Santander car il avait remarqué notre port d’attache et avait été lui même à Annapolis des années auparavant comme officier de la marine Espagnole. A 21h30 Alvaro est venu nous chercher et nous a convié à un fabuleux dîner. 
This is what makes this voyage so special even though it is not always easy and time flies way too fast. But the people you meet along the way and places you see make it worth it!
Tout cela rends notre voyage très spécial même quand les choses se compliquent et le temps passe trop vite. Mais les gens que nous rencontrons et les lieux que nous découvrons en valent la peine.
IMG_5939
Ribadeo: Sunrise – Leve du Soleil
Now we need to get to Gibraltar,
but that’s another story…
Maintenant il faut aller à Gibraltar,
Mais c’est une autre histoire…

Les Sables d’Olonne : Birthplace of Sacre Bleu – Naissance de Sacre Bleu

Sacre Bleu

Who would have thought that it would take us 4 weeks to prepare our new catamaran with all the bells and whistles, safety gear, spare parts and other necessities?   This was our second Lagoon 450  – our first was a 2012 model, named “Sherman’s Lagoon,” which we kept in charter in the Caribbean – so we thought we knew what we were getting into.  But we had never done any longterm cruising before, so this was different.

We christened our new boat “Sacre Bleu,” and she came out of the Lagoon factory in St Gilles Croix de Vie on July 7th and was commissioned in Les Sable D’Olonne, which turned out to be the perfect place, as it had everything just a bike ride away. The city is easily accessible and offers the safety of bike lanes. So, in between chores and we were able to enjoy Les Sables and its surroundings.

Qui aurait pensé qu’il nous faudrait 4 semaines pour préparer notre nouveau catamaran avec tous les accessoires, équipements de sécurité, pièces de rechange et autres nécessités? C’était notre deuxième Lagoon 450 – notre premier modèle 2012, nommé Sherman’s Lagoon, nous l’avons gardé 3 ans en charter dans les Caraïbes – alors nous pensions savoir ce qui nous attendait. Mais nous n’avions jamais fais de croisière de longue distance et c’est pas la même chose.

Nous avons baptisé notre nouveau bateau “Sacre Bleu”, il est sorti de l’usine Lagoon de St Gilles Croix de Vie le 7 Juillet et a été commissionné aux Sables d’Olonne, qui est le parfait lieu car on peut tout trouver d’un coup de vélo. La ville est facilement accessible et offre la sécurité des voies cyclables. Pour le coup, entre les corvées nous pouvions profiter des Sables et de ses alentours.

Ile Penotte - a beautiful neighborhood in Les Sables
Ile Penotte – a beautiful neighborhood in Les Sables
DSCN2751
Low tide is always fun…
20 km bike ride to the salt ponds
20 km bike ride to the salt ponds

We added quite a few options to Sacre Bleu that we did not have on our previous cat. We opted for the 3-cabin version known as the “owner’s version”. This is a treat, as Jim can enjoy an office space for his creativity when he needs to write his comic strip, Sherman’s Lagoon, or work on video editing. For me it gives me an extra large head where 2 people can be without being on top of each other.

Nous avons ajouté quelques options sur Sacre Bleu que nous n’avions pas sur notre premier catamaran. Nous avons préféré la version “propriétaire” 3 cabines. C’est un luxe car Jim profite maintenant d’un espace bureau pour sa créativité lorsqu’il a besoin d’écrire sa bande dessinée, Sherman’s Lagoon ou lorsqu’il travaille sur une vidéo. Pour moi cela m’offre une grande salle d’eau où deux personnes peuvent se préparer sans se gêner.

IMG_6756
YCS installing the Park Avenue boom and large Bimini

We also got some new toys on the boat, like a Spectra water maker, a forward scan sonar, a Splendide washing machine, a big reefer for the cockpit, a 12volt TV in the owner cabin, a large Bimini, a large enclosure for weather and sun protection, faux teak in the cockpit and aft, a Park Avenue boom, a center console on the dinghy and, last but not least, four solar panels. Of course all this added up to some extra expenses, but we are delighted with every improvement.

Sacre Bleu was put in the water on July 20th, and we were hoping for a one-week outfitting period, but things took a little longer than expected, as most companies were starting to get ready to close for August summer vacation.

Nous avons aussi quelques nouveaux “jouets” sur le bateau: un dessalinateur Spectra, un scanner de fonds, une machine à laver Spendide, un grand frigo dans le cockpit, une télé 12 volt dans notre cabine, un grand Bimini et son enclos, du faux teck à l’arrière, une bôme Park Avenue, une console centrale pour l’annexe et enfin 4 panneaux solaires. Bien sur, tout cela a ajouté des frais mais nous sommes ravies de toutes ces modifications. 

Sacre Bleu a été mis à l’eau le 20 Juillet, et nous espérions faire tout cela en une semaine mais les choses ont pris plus de temps que prévu car la plupart des fournisseurs se préparaient à fermer pour les vacances d’été.

Getting wet
Getting wet

We had wonderful workmanship from our contractors: Robin Marine, Yacht Care Services, T-Top, Flexiteek…

Nous avons travaillé avec des sociétés très professionnelles comme Robin Marine, Yacht Care Services, T-Top, Flexiteek…

Team Eric Marine - Eric and Willy
Team Eric Marine – Eric and Willy
IMG_5370
Team Yacht Care Services

but I found myself learning a new skill of applying the vinyl on the hull with the help of Madeleine….We ended up with a few bubbles but overall it look really good!

Et je me suis trouvée un nouveau job en apprenant à poser le vinyle sur les coques avec l’aide de Madeleine…Il y avait bien quelques bulles d’air mais c’était pas mal du tout!

Madeleine always ready to help!
Vinyl are in!
Vinyl are in!
Sacre Bleu is the 464th Lagoon 450 that came out of the Lagoon factory in the last 3 years!
Sacre Bleu is the 464th Lagoon 450 built in the last 3 years!

All and all we finally left the dock August 4th for l’Ile de Ré.

Finalement nous avons quitté les quais le 4 Aout pour l’Ile de Ré.

IMG_7003
First stop l’Ile de Ré – Jim at the helm; Madeleine 1st deck hand

But that’s a another story…

Mais c’est une autre histoire…